Trajectoire d’un ebook en téléchargement gratuit

Trajectoire d’un ebook en téléchargement gratuit

Cindy Costes avait attiré notre attention et celles des lecteurs en 2017. Plus de 30 000 téléchargements plus tard, nous la retrouvons pour faire le point sur son aventure d'auteure.

Nous vous avions interviewée début 2017 alors que votre nouvelle C’est pour ton bien connaissait un démarrage fulgurant en nombre de téléchargements. Pouvez-vous nous raconter rapidement quels ont été vos projets de livres depuis ?

 

A l’époque, je travaillais sur mon premier roman. Malheureusement, j’ai eu des problèmes de santé ces dernières années qui m’ont freinée dans mon élan. J’ai six autres projets, à des stades plus ou moins avancés, qui trainent dans mon ordinateur. Il y a un peu plus de deux ans, un de ces projets est devenu une urgence, j’ai dû mettre Et Pourquoi Pas ? de côté et je m’y suis entièrement consacrée. Ce roman (qui devait être le numéro 4 ou 5…) est actuellement en bêta-lecture. J’espère que mes lecteurs pourront le découvrir cette année mais je n’ose plus m’engager sur des délais !

 

Votre nouvelle continue d’être téléchargée et donc lue même après presque 4 ans, plus de 30 000 au total. Avez-vous toujours des retours de lecteurs ?

 

Oui, très régulièrement, que ce soit directement (via mon formulaire de contact ou sur les réseaux sociaux) ou sur les plateformes de téléchargement. Je trouve ça complètement incroyable ! Encore cette semaine, j’ai reçu un message privé bouleversant d’une jeune femme qui m’a raconté son traumatisme en lien avec ma nouvelle. Savoir que cette lecture lui a fait du bien et l’aide à avancer, c’est ma plus belle récompense.

 

Vous aviez choisi de proposer votre nouvelle en téléchargement gratuit pour vous faire connaitre et que les lecteurs se familiarisent avec votre plume. Avez-vous pu constater que certains ont acheté vos romans suite à la lecture de C’est pour ton bien ?

 

Malheureusement, je n’ai pas publié de mon côté après cette nouvelle en raison de ma santé défaillante. Par miracle, le succès est toujours là et semble attendre ma prochaine publication afin que je teste ma stratégie.
Cependant, après avoir été sélectionnée pour L’Indé Panda n°2 où vous pouviez découvrir Le Voyage, j’ai eu la chance de figurer de nouveau au sommaire du n°4 avec Le Rendez-Vous. J’ai également une très courte nouvelle, très différente, parue dans le recueil solidaire Tous pour Boilt : Moi, Isa, 16 ans.
Certains lecteurs sont venus à C’est pour ton bien suite à ces textes, et d’autres ont été vers ces recueils pour lire une autre de mes nouvelles.
Dans tous les cas, je suis ravie de constater de plus en plus régulièrement des retours où mes autres textes sont mentionnés.

 

 

Avez-vous réitéré cette expérience avec un autre livre, nouvelle ou pas ?

 

Pour l’instant, je n’ai pas de projet qui donnerait lieu à un téléchargement gratuit. Bien entendu, ne jamais dire jamais !

 

Un grand nombre d’auteurs proposent leur ebook à 0€ dans cette période très particulière de confinement, quel(s) conseil(s) pourriez-vous leur donner ?

 

C’est une offre très généreuse dans le contexte actuel. Les maisons d’édition jouant aussi le jeu, il n’est pas facile de se démarquer.
La meilleure chose qui pourrait se produire, c’est d’avoir une belle visibilité en étant classé dans les meilleures ventes, ce qui entraîne un cercle vertueux.
Qu’ils n’hésitent pas à solliciter leur famille, leurs amis, leurs partenaires (blogueurs, youtubeurs…) afin que leur livre soit le plus téléchargé possible et ainsi monte dans les classements.
Communiquer dessus sur les réseaux sociaux, avec de beaux visuels. Partager des commentaires positifs qui donnent envie.
Pour le reste, c’est le facteur chance qui entre en jeu et malheureusement, on ne peut pas agir dessus.

 

 

Avec le recul, quel(s) enseignement(s) tirez-vous de cette expérience ?

 

J’ai énormément appris. Avant la publication de C’est pour ton bien, je n’y connaissais rien en autoédition. Je me suis lancée, bien entourée de mes amis, soutenue par les groupes d’entraide.
J’ai appris que le contenant importe énormément, c’est lui qui déclenche l’acte d’achat. Travailler le contenu est également indispensable attention, sinon les mauvais commentaires s’enchaîneront et qu’importe la couverture !
Même pour un texte aussi court qu’une nouvelle, s’il faut passer plus de temps à peaufiner la couverture, la mise en page ou la quatrième qu’à écrire le texte en lui-même, eh bien, il faut le faire. Ce n’est jamais du temps perdu.
J’ai aussi appris que la plupart de mes lecteurs veulent des romans si j’en crois la majorité des commentaires qui trouvent ma nouvelle beaucoup trop courte !

 

Avez-vous des projets à venir ?

 

Beaucoup ! (Trop pour mon équilibre psychologique mais c’est le lot de beaucoup d’auteurs.)

Je suis actuellement en train de travailler sur mon second roman qui parle d’un sujet qui me tient à cœur, l’infertilité.
Puis j’aimerais reprendre Et Pourquoi Pas ? sur lequel je travaille depuis près de 7 ans. Il paraît que le premier est toujours plus dur à écrire, je confirme !

J’avais préparé un petit descriptif de ce texte sur demande de mes lecteurs en 2016 :

Katherine a tout perdu. Son mari, son travail, ses certitudes. Il ne lui reste plus que son fils, mais à peine. Celui-ci, traumatisé, n’est plus que l’ombre de lui-même.

Pour le sauver et sortir de cet enfer, elle décide de tout quitter et commence pour eux une nouvelle vie dans un endroit unique. Un petit village autonome où tous les principes de la société actuelle tombent.

Ils devront s’intégrer dans cette communauté solidaire et écologique mais si loin de ce qu’ils connaissent. Et enfin peut-être réapprendre à vivre.

Après ça, il me reste encore de nombreuses idées à développer dans les années à venir. Je ne risque pas de m’ennuyer.

Ce fut un plaisir de retrouver Cindy après ces années ! Un immense merci à elle pour avoir répondu à nos questions.

Posté le 07/04/2020 Home, Portraits d'auteurs 0 665

Laissez un commentaireLaisser un commentaire

Vous devez être Connecté Poster un commentaire.