Les miroirs ne mentent pas

Nouveau produit

Genre : Romans
Afin de pouvoir élever son enfant, Brianna s'enlise dans les méandres de la prostitution. Au détour d'un rayon de supermarché, elle croise Robert, qui provoque chez elle la fameuse "décharge électrique". Soutenue par sa meilleure amie...
 
Résumé
Afin de pouvoir élever son enfant, Brianna s'enlise dans les méandres de la prostitution. Au détour d'un rayon de supermarché, elle croise Robert, qui provoque chez elle la fameuse "décharge électrique". Soutenue par sa meilleure amie et colocataire, Meghan, Brianna tente d'oublier la vie dans laquelle elle s'était enfoncée pour profiter de cette précieuse histoire. C'est alors qu'elle découvre qu'il y avait bien plus de secret dans sa vie qu'elle ne le pensait...
 
Informations techniques
Nombres de pages : 344
ISBN : 979-10-227-0680-3Bookelis

Donnez votre avis

Les miroirs ne mentent pas

Donnez votre avis

 
Commentaires (2)
21/07/2015

Ce livre, le premier de l’auteure, aborde la prostitution sans user de scènes indécentes ou choquantes. Un livre qui trouvera son public à tous les âges et qui laissera le lecteur se faire une idée de l’évolution des personnages dans cet environnement mal sain.

  • Ce commentaire vous a-t-il été utile ?
  • (0) (0)
10/06/2015

J'ai passé un très bon moment à lire ce roman, pas trop épais, pas trop long, mais pas non plus dans un format trop court qui aurait donné un rendu final précipité. J'ai même pu mettre des mois à reprendre la lecture sans avoir à relire quoi que ce soit avant, l'histoire tient bien dans la tête, on la retient facilement ainsi que sa chronologie. D'un point de vue narratif parlant aussi, difficile d'être perdu, la narration nous re-situe très rapidement et agréablement.

L'aspect réaliste est aussi très bien implanté, il y a eu des recherches ou en tout cas un intérêt profond pour le monde qui est présenté et présent tout au long de l'histoire.
Je ne pense pas avoir relevé d'incohérence, le fait que le lecteur est capable de découvrir très vite qui est Robert et pas Brianna est grandement mené, apportant un plus dans l'immersion du livre. On ne sait plus trop si on veut qu'elle le découvre ou pas à partir d'un moment et ça rend vraiment toute la relation poignante. Quant au personnage de Greg, autant comparé à d'autres personnages – comme Mehgan ou même Max, l'enfant de Brianna – il apparaît vraiment de trop, trop présent, trop imposant, un peu trop et on aimerait bien qu'il laisse Brianna tranquille, ce qui rend le dénouement plus tard encore plus intéressant (même si je n'apprécie pas Greg). Meghan et Max sont des personnages secondaires qui tiennent bien leur rôle, une présence mesurée, qui ne prends pas trop de place et reste discrète, le tout parfaitement maîtrisé puisqu'on est jamais dérangé par leur apparition. Louis, détestable mais pardonnable en quelques sortes, il dépasse les bornes plus d'une fois mais quand on observe bien son histoire et le passé commun qu'il partage avec Brianna ... Il restera toujours plus appréciable que Greg ou Robert.

Pour ce qui est des passages du monde de la prostitution, parfois, c'est sûr mieux vaut avoir le cœur accroché. Mais c'est ce qui rend l’œuvre plus réaliste, rien n'est mâché, ce n'est pas le monde des Bisounours, mais le monde, le vrai et parfois, il y a des saloperies comme ça. Au niveau des relations, cela nous donne aussi l'occasion de trouver une bonne leçon sur la différence entre "accepter" quelqu'un et le "tolérer" que Robert et Greg représente très bien respectivement.

Un point en plus pour le prénom des enfants! Mais ça, c'est vraiment un coup de cœur personnel.

Pour ce qui est de ce que j'ai moins apprécié, je dirais l'histoire entre Robert et Greg, pas seulement parce que cela à des répercussions sur Brianna (qui en a déjà assez bavé quand même), mais parce que cela apporte une conclusion un peu ... "easy" comparé à ce que nous montre la personnalité de Greg depuis le début. Ce n'est pas spécialement déboussolant ou désagréable, ce n'est pas négatif non plus pour l'histoire, c'est –encore une fois– très subjectif sur ce point.

Le plus surprenant, sur toute l’œuvre, c'est étrangement et sûrement la différence d'âge entre Brianna et Robert.

  • Ce commentaire vous a-t-il été utile ?
  • (0) (0)

30 autres produits dans la même catégorie :