Rentrée OFF : Stéphane Arnier nous donne des infos exclusives

Rentrée OFF : Stéphane Arnier nous donne des infos exclusives

Stéphane Arnier est l’un des auteurs Bookelis les plus récompensés à ce jour. Souvenez-vous : avec « Le vent de Line », il a remporté le Prix Fantasy des Booktubers que nous avions organisé en janvier ! Son univers végétal séduit ceux qui recherchent une fantasy personnelle et originale.

Ces derniers mois, sa communication s’était faite discrète, mais les vents murmurent dans les branches qu’il nous prépare un Grand Automne.

Nous avons voulu en savoir plus...

Bonjour Stéphane ! On ne t’a plus trop entendu depuis le Prix Fantasy des Booktubers !

(rires) C’est bien beau la promotion, mais il faut aussi prendre le temps d’écrire ! 2016 était presque entièrement focalisé sur le tome 2 de « Mémoires du Grand Automne », et je n’ai pas beaucoup levé le nez du clavier. Le premier opus est sorti il y a un an déjà, et ça commence à piaffer d’impatience dans la communauté. Mais le bourgeon est en train d’éclore, la couverture est presque terminée et je suis en dernière phase de réécriture grâce à des bêta-lecteurs de choc.

 

Que peux-tu nous révéler sur ce second volume de ta série ?

Il se déroule six printemps après « Le déni du Maître-sève ». Le personnage de point de vue y est Valpuri, la fille de Nikodemus, qui accède enfin à une chambre féconde de l’Arbre-Mère, impatiente de cueillir son enfant… mais bien sûr, tout n’aura pas lieu comme prévu ! On retrouvera la cité de Racines ainsi que de nombreux protagonistes du premier tome, mais entre le père et la fille, on change radicalement de caractère et d’attitude. On passe du déni à la colère, d’un monde bucolique à des prémices inquiétantes… d’où le crépuscule et l’évolution des couleurs sur la couverture. Si tout va bien, sortie prévue fin novembre !

 

Tu nous prépares des surprises, d’ici là ?

Entre deux chapitres, j’ai en effet imaginé des choses qui me tenaient à cœur cette année. Déjà, j’organise une grande promotion sur mes novellas. Elle s’étendra sur tout l’automne, et concernera évidemment « Le vent de Line », mais également « Comme une feuille dans le vent ». Ce texte m’a fait remporter mon premier concours d’écriture (En route vers l’autoédition — 2014), et j’avais envie d’en publier une réédition, deux ans après, parée pour l’occasion d’une toute nouvelle couverture signée Anthony Nougarede ! Rendez-vous début octobre. Une réédition aussi est en cours de finalisation pour « Le déni du Maître-sève », le premier opus des « Mémoires du Grand Automne » : elle accompagnera la sortie du tome 2. Pour le reste... si j’en parle, ce ne sera plus des surprises ! (sourire)

Découvrez tous les livres de Stéphane Arnier sur la librairie Bookelis

 

Et après cette fin d’année bien remplie, quels sont tes projets ?

Après la sortie du tome 2 viendra le temps du travail préparatoire sur le troisième volume, évidemment. Mais il y aura également une novella à paraître ! Le concept restera le même que pour « Le vent de Line » et « Comme une feuille dans le vent » : une histoire indépendante, mais qui fait des clins d’œil à la série ; un récit plus court qu’un roman, mais plus long qu’une nouvelle. J’ai aussi un autre projet, mais il est trop tôt pour en parler... et je n’en ai pas le droit. Néanmoins, la colonne vertébrale de mon activité d’écriture demeure « Mémoires du Grand Automne ».

 

Que penses-tu de la Rentrée Littéraire de cette année ?

Tous les auteurs sont avant tout de gros lecteurs : en bon amateur de livres, je frétille devant toutes ces sorties et ne sais plus trop où donner de la tête, même en me limitant aux littératures de l’imaginaire. Tous les ans c’est pareil : j’ai toujours une impression de frénésie générale, de bain de foule, d’ambiance de soldes, de rouleau compresseur médiatique. Plusieurs ouvrages me font envie, évidemment, mais je vais être patient et attendre que tout se décante. Pour l’instant, j’évite les librairies. Je garde mes distances, mais je liste des idées pour Noël, et observe les initiatives parallèles des auteurs indépendants. Là aussi, j’ai pris quelques notes sur des titres à lire ou à offrir en fin d’année. Comme tout bon lecteur, je crois que ma « pile à lire » n’est pas prête de se résorber !

 

Dans le cadre des OFF de la Rentrée Littéraire, Stéphane a aussi réalisé une vidéo dans laquelle il nous donne sa vision de la Rentrée Littéraire en tant qu'auteur indépendant :

 

 

Un grand merci à Stéphane, vivement fin novembre :)

Posté le 12/12/2016 Home, Portraits d'auteurs 1 1169

1 Commentaire

  • lisa.delmey@yahoo.fr

    lisa.delmey@yahoo.fr 10/10/2016

    J'ai eu le plaisir et le privilège d'être "bêta-lectrice" du tome 2 : j'ai adoré ! Aussi bien construit que le Tome 1, avec des rebondissements surprenants qui s'enchaînent avec un naturel déconcertant. Bravo! C'est un travail d'écriture impressionnant, sincèrement. J'attends impatiemment le tome 3 maintenant ;-)
    OSEZ-LIRE :-)

Laissez un commentaireLaisser un commentaire

Vous devez être Connecté Poster un commentaire.

Recherche

Catégories