La routine à Francfort, mais…

La routine à Francfort, mais…

La célèbre foire du livre de Francfort 2013 s’est achevée le 13 octobre. Avec ses 7000 exposants originaires de 100 pays et quelque 270 000 visiteurs, le plus grand salon du monde dédié au livre se porte plutôt bien.

 

Deux tendances arrivent en force

 

Rendez-vous européen incontournable, c’est le lieu où il fallait être la semaine dernière. Echanges de droits entre professionnels, rendez-vous en série avec les agents littéraires, soirées festives réservées dans les hôtels selects... Le rôle de la star capricieuse fut interprété cette année par Paulo Coelho, qui a boycotté le salon car la liste des auteurs brésiliens invités ne lui convenait pas.

On ne s’ennuie jamais à Francfort ! 

 

Au milieu de cette routine, deux tendances  arrivent en force : le numérique et l’autoédition.

 

Concernant le numérique, un espace réservé aux start-up de l’édition a fait son apparition, agrégeant de nouveaux acteurs qu’on n’a pas l’habitude de voir à Francfort. Un showcase a été inauguré, avec un jury qui élit les meilleurs « start-upers » sur des critères tels que la technologie, la philosophie du projet et la qualité de l’équipe fondatrice. Une initiative très positive qu’on ne peut que saluer.

 

Bon, me direz-vous, l’importance du numérique est pleinement reconnue, c’est très bien mais ce n’est pas vraiment une surprise…

 

L'autoédition, grande nouveauté

 

Vous avez raison, en réalité la grande nouveauté concerne incontestablement l’autoédition.  Un séminaire a été organisé sur « L’autoédition et ses implications pour l’industrie » ; une nouvelle zone réservée à l’autoédition a fait son apparition, avec tables rondes, ateliers et présentations. « L’autoédition gagne du terrain et bouscule les pratiques des éditeurs traditionnels » titrait le 4 octobre la revue professionnelle Livres-Hebdo.

 

Une excellente nouvelle pour tous les auteurs, confirmant que l’autoédition ne peut plus être ignorée par ceux dont elle bouleverse les habitudes.

 

Chez Bookelis, nous sommes persuadés que ce n’est que le début. C’est pourquoi nous continuons d’améliorer sans cesse notre qualité de service, pour vous auteurs. Nous vous réservons de belles surprises dans les mois à venir, avec des améliorations décisives de notre site internet. Bien entendu, vous en serez informés au fur et à mesure !

 

Jean-Yves Normant,
Fondateur de Bookelis.

Posté le 16/10/2013 Dossiers Bookelis 0 491

Laissez un commentaireLaisser un commentaire

Vous devez être Connecté Poster un commentaire.

Recherche

Catégories