Qui contacter et comment ?

promo livre dans les médias

Promouvoir un livre auprès des journalistes demande du temps, de la pugnacité et un peu de malice. Voici quelques conseils pratiques.

 

Qui contacter

Vous devez avant tout déterminer les médias que vous souhaitez contacter. Il est inutile de vouloir démarcher tous les journalistes que vous trouverez sur le web. Cela serait une perte de temps et de moyens. Vous devez cibler. Retenez seulement 2 critères : Les médias régionaux ou locaux et les médias spécialisés dans le thème de votre livre.

 

Exemple :

J'habite à Nantes (département 44) et je viens d'écrire un roman historique sur l'époque napoléonienne.

Qui dois-je contacter ?

- « J'habite à Nantes […] » : Répertoriez la presse écrite, les radios et les télévisions régionales.

Journaux : Ouest France, Presse océan, Nantes passion, l'Echo...
Radios : France bleu Loire Océan, Hit west, Alouette, Virgin radio, Eur@dio Nantes...
Télés : France 3 Pays de la Loire, Télénantes...

 

- « […] je viens d'écrire un roman historique sur l'époque napoléonienne » : Répertoriez les médias spécialisés dans l'Histoire et l'époque napoléonienne.

Historia – Les Revues de L'Histoire – Les Revues Napoléoniennes – Le Souvenir Napoléonien – Le Magazine de l'Histoire – Napoléon 1er - …

 

Astuce



Le site internet du Syndicat de la Presse Hebdomadaire Régionale propose un annuaire qui vous sera très utile pour trouver un contact près de chez vous : http://www.sphr.fr.

Constituer un carnet d'adresse

Le travail de ciblage fait, vous devez maintenant créer une liste de contacts.
Constituez-vous un fichier détaillé sous forme de tableau. Celui-ci vous servira aussi lors de vos relances.

Exemple fictif :

Rédaction Nom Prénom Téléphone e-mail Commentaire
Le Figaro Dupont Albert 06 01 02 03 04 albert@dupont.com A joindre par mail
Ne travaille pas le Lundi
Ouest France Dubois Jean 02 40 01 02 03 jdubois@ouestfrance.com Correspondant de Nantes. Rdv prévu la semaine prochaine pour interview.

 

Une rédaction, des journalistes

Tous les envois doivent être nominatifs. Lorsque vous contactez un média, demandez bien le nom d'une personne en particulier. Cela peut être :

  • Le journaliste de la rubrique livre ou culture
  • Le journaliste d'une rubrique correspondant au thème de votre livre (mode, politique, économie, etc.)
  • Le journaliste chargé de couvrir votre zone géographique

 

Evitez de vous adresser au rédacteur en chef, il est probable qu'il ne donnera pas suite, faute de temps.

 

Astuce



Si vous souhaitez contacter le journal quotidien de votre région (exemple : Nice Matin, Le Progrès,Sud Ouest...) :
- Cherchez d'abord dans les Pages Jaunes les coordonnées de l'agence du journal la plus proche de chez vous, car c'est elle qui couvrira votre zone (il y a souvent plusieurs agences par département)
- Appelez la rédaction et demandez les coordonnées du correspondant local de votre ville (c'est parfois une personne extérieure à la rédaction)
- Appelez ce correspondant et proposez-lui un exemplaire de votre livre en service de presse

 

A éviter



Evitez d'envoyer un communiqué ou un service de presse non nominatif. Cela ne servirait à rien, il est probable que votre livre finira à la poubelle ou dansun placard. Un envoi = un destinataire précis.

 

Où chercher

Sur Internet :

Pour trouver les coordonnées d'un média, Internet est l'outil idéal. Vous pouvez les chercher sur :

  • Les moteurs de recherche : Google, Yahoo, Bing
  • Les annuaires généralistes : pagesjaunes.fr
  • Les annuaires spécialisés : bepub.com, annuairedelaradio.com, categorynet.com
  • Sur le site internet de chaque média concerné (dans la partie « contact », « qui sommes-nous » ou « mentions légales ») : leparisien.fr, rtl.fr, etc.

 

Astuce



Pensez également à utiliser les réseaux sociaux pour entrer en contact avec des journalistes. Un grand nombre d'entre eux sont présents sur Twitter, cela peut être un bon moyen de prendre contact.

 

Le saviez-vous ?



Selon une étude réalisée par l'Observatoire du Webjournalisme, de plus en plus de journalistes sont présents sur les réseaux sociaux. Mais leur usage n'est pas encore stabilisé.

32% des journalistes interrogés utilisent Facebook pour un usage privé et seulement 6,5% pour un usage professionnel.
Ces chiffres sont quasiment inversés pour Twitter : seuls 4,5% déclarent l'utiliser pour un usage privé contre 35% pour un usage professionnel.

 

Dans l'ours :

Vous pouvez aussi tout simplement acheter un exemplaire papier du journal ou du magazine que vous souhaitez contacter. Les médias de presse écrite indiquent toujours les coordonnées de leur rédaction dans l'Ours. Il s'agit d'une rubrique se trouvant en général en première page intérieure et indiquant le nom de l'imprimeur, le siège social, ainsi que d'autres informations légales.

 

Le saviez-vous ?



D'où vient le terme Ours ? Au XIXème siècle, l'imprimeur était surnommé l'ours en raison des gestes lourds et empreints de force qu'il exerçait pour encrer les plaques de caractères et manier la presse. Des mouvements de va-et-vient faisant penser à l'attitude d'un ours en cage. A l'époque, il était déjà obligatoire de mentionner l'imprimeur dans le journal.

 

Les relances : une phase déterminante

Il est primordial de relancer les journalistes une fois le dossier de presse ou le livre envoyé. Un envoi sans relance ne débouchera quasiment jamais sur un article ou un rendez-vous.

Fixez-vous un planning de relances et suivez-le pour mettre toutes les chances de votre côté.

 

A éviter



Les journalistes détestent être harcelés. Dosez bien vos relances : n'appelez pas tous les jours, espacez vos appels d'au moins une semaine. Et si un journaliste vous demande de le rappeler, demandez-lui quel est le meilleur moment pour lui.

Les relances se déroulent en 2 étapes :

1 - Vérifiez la bonne réception de votre envoi (après 4-5 jours). Assurez-vous que le journaliste a reçu le livre ou le dossier de presse. Remerciez-le de bien vouloir prendre connaissance de votre livre. Prévenez-le également que vous allez le rappeler sous une semaine.

 

2 - Reprenez contact. L'objectif de cette relance est d'obtenir un rendez-vous téléphonique ou mieux encore, un rendez-vous physique. Présentez-lui votre livre en quelques phrases, que vous aurez préalablement répétées et travaillées. Vous avez peu de temps pour attirer son attention, après 2-3 minutes il aura déjà décidé d'aller plus loin avec vous... ou pas !

Exemples d'arguments à mettre en avant :

- Vous êtes un auteur local, vous habitez la ville / la région (médias régionaux/locaux)

- Vous êtes un expert de tel sujet (diplômes, études, publications en revues, etc.)

- Votre livre traite d'un thème d'actualité

 Il est essentiel de préparer un argumentaire concis et percutant en amont. N'improvisez pas, préparez-vous comme un pro en gardant à l'esprit que la première impression que vous donnez est déterminante.

 

Vous avez obtenu un rendez-vous ? parfait. Préparez-vous : quels points souhaitez-vous mettre en avant ? Quel message voulez-faire passer ? Expliquez au journaliste vos motivations. N'hésitez pas à citer des livres d'auteurs célèbres pour l'aider à catégoriser votre livre. Préparez 2 ou 3 phrases efficaces qui permettent de décrire votre livre en quelques mots.

 Pour terminer, pensez à remercier le journaliste une fois l'article paru. Il appréciera votre geste et se souviendra positivement de vous si vous vous adressez à nouveau à lui.

 

  

A retenir
  • Sélectionnez les médias en fonction de leur zone de diffusion et de leur spécialité
  • Evitez les envois de communiqués ou de livres non nominatifs. Tous les envois doivent être adressés à une personne précise que vous aurez sélectionnée auparavant
  • La phase de relances est essentielle
  • Avant tout contact avec les médias, préparez-vous : de quoi parle votre livre ? A quelle catégorie appartient-il (comparez avec des livres célèbres si possible) ? Pourquoi l'avez-vous écrit ? etc. Vous devez avoir en tête des réponses préparées. Evitez au maximum l'improvisation.

Services disponibles dans cette catégorie

 

Médias

Communiqué de presse

Dossier de presse