L'Eglise contre le Linceul de Turin

Ojeda Mari Victor

Nouveau produit

Genre : Religion
Alors que l'ensemble des sciences concluait, après près d'un siècle d'années , toutes disciplines confondues à l'authenticité du Linceul, celui-ci fut soumis à la datation du carbone 14. Le 13 octobre 1988, le cardinal Ballestrero l'archevêque de Turin et gardien du Linceul annonça que les 3 laboratoires ayant examiné des échantillons du Linceul de Turin au carbone C14 ont daté le lin entre les années 1260 à 1390. Et donc, il serait un faux du Moyen-Âge.Le cardinal et l'Église, à grand...
 
Résumé
Alors que l'ensemble des sciences concluait, après près d'un siècle d'années , toutes disciplines confondues à l'authenticité du Linceul, celui-ci fut soumis à la datation du carbone 14. Le 13 octobre 1988, le cardinal Ballestrero l'archevêque de Turin et gardien du Linceul annonça que les 3 laboratoires ayant examiné des échantillons du Linceul de Turin au carbone C14 ont daté le lin entre les années 1260 à 1390. Et donc, il serait un faux du Moyen-Âge.Le cardinal et l'Église, à grand renfort médiatique, acceptèrent d'emblée les résultats disant : « La vérité de la science est au-dessus de la vérité de la religion ». Deux symposiums, celui de Paris en 1989 et celui de Rome en 1993, réunirent l'ensemble de la communauté scientifique ( une soixantaine de savants à chaque colloque) pour et contre l'authenticité du Linceul dans un débat contradictoire sous la direction d'Arnaud-Aaron Upinsky mathématicien, épistémologue, linguiste, expert en systèmes logiques, historien des sciences... Le symposium de Paris de 1989 conclut à l'authenticité du Linceul de Turin et à la mort d'un homme crucifié. Mais qui est cet homme crucifié ? Le symposium de Rome en 1993 répondit à cette question attestant que l'Homme du Linceul était Jésus-Christ et que le Linceul de Turin est celui de la Passion : « Nous devons conclure à son authenticité, mais de plus, faisant abstraction de toute attitude religieuse « et si on applique au Suaire de Turin les méthodes d'une enquête policière, la seule conclusion est que le Suaire a enveloppé Jésus de Nazareth . (A-A Upinsky) Étonnamment, ce fut le silence radio de la part des médias et particulièrement de l'Église. Incroyablement, on constate depuis le début de l'histoire officielle du Linceul à Lirey en 1357 que les principaux opposants de son authenticité sont les hommes d'Église......
 
Informations techniques
Date de publication : 13/11/2019
Livre de type : Numérique
Numérique Bookelis

Donnez votre avis

L'Eglise contre le Linceul de Turin

Donnez votre avis

 
Commentaires (0)

Aucun avis n'a été publié pour le moment.