Service de traduction ?
 Boîte à idées   2017-02-02 11:47:18 +01:00   Commentaires : 3     Consultations : 748

  1. Bonjour,

    Juste une idée, pas originale car déjà appliqué par un site US (Babelcube) qui permet de traduire de manière gratuite nos ouvrages dans des langues étrangères. 
    Bookelis pourrait ainsi permettre à des traducteurs l'opportunité de travailler et à des auteurs de dépasser les frontières de la langue.

    Pour info Babelcube fonctionne ainsi : un auteur met en ligne un extrait (résumé, présentation, couverture, bio etc ) de son oeuvre, et les traducteurs inscrit au site se proposent de participer au projet (l'auteur peut aussi les solliciter). Le traducteur prend un % sur le prix de vente du livre (je n'ai plus les chiffres en tête ) mais peu aussi accepter de traduire "gratuitement" si l'ebook est distribuer gratuitement (c'est mon cas pour une nouvelle par exemple, ma traductrice a accepté que je distribue l'ebook gratuitement : c'est une des options de l'interface ). L'auteur peut ensuite laisser une note façon commentaire Amazon sur le travail du ou des traducteurs (il peut y en avoir plusieurs).

    Bref c'est un modèle participatif sympathique, sans coût supplémentaire pour l'auteur... et j'aimerai bien voir un équivalent de Babelcube chez nous :)
    , 2017-02-02 11:47:18 +01:00
    kikass likes this.
  2. Jean-Yves Normant
    Jean-Yves Normant Administrateurs Administrateur

    Bonjour,

    Merci pour cette suggestion pertinente. Cela fait partie de nos pistes de réflexion ;) Une question essentielle est celle du modèle de partage entre l'auteur et le traducteur. Je ne suis pas sûr que le modèle de Babelcube soit vraiment pérenne, d'ailleurs les avis sont très partagés même aux USA. Les traducteurs ont trop souvent le sentiment de travailler "gratuitement" (la plupart des livres se vendent peu), ce qui ne les incite pas à recommencer. Pour viabiliser la chose, il faut que les traducteurs s'y retrouvent un peu plus sur le plan financier.

    Jean-Yves Normant, 2017-02-03 11:07:38 +01:00
  3. C'est exact, car le résultat des ventes dépend autant de la qualité que de la promotion faite par l'auteur auto-édité et donc... aussi inconnu à l'étranger que dans son propre pays...

    Mais l'avantage de Bookelis sur Babelcube, c'est que vous "connaissez" vos auteurs au niveau des ventes et autre : vous pouvez proposer l'option uniquement aux auteurs qui atteignent un certain nombre de ventes par exemple, là où Babelcube se contente de demander le lien amazon du livre à l'auteur. Même si je pense que Babelcube laisse les traducteurs faire leur choix parmis les auteurs (on doit faire un résumé/extrait et surtout : petite présentation de ses ventes...)
    Même si d'un point de vue "d'auto-édité numérique inconnu", le gratuit reste le meilleur moyen de toucher un lectorat (local ou international d'ailleurs )...

    Dans mon cas, j'ai convaincu ma traductrice de faire passer une de mes nouvelles en gratuite (les traducteurs peuvent s'y opposer ), ainsi que la première partie d'un livre. En sachant que si la qualité était au rendez-vous, elle était prioritaire pour les parties payantes dudit livre (trois parties, deux payantes, en tout cas c'est ce qui marche plus ou moins bien sur Amazon pour moi.),
    Bref, il y a sûrement des "juste milieu" à trouver :)

    , 2017-02-03 15:44:17 +01:00
  4. (Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour poster ici)

Signaler le message

Écrivez votre raison

Log in | Sign up