Nous vous invitons à commander vos ouvrages avant le 07/12/2020 pour une livraison avant le 24 décembre.

Le Seigneur noir de Lokarith

Nouveau produit

Genre : Fantastique / Fantasy
Fantasy et aventure. Conte lyrique et merveilleux. Adultes, jeunes adultes et jeunesse (dès 8 ans). Thématique : la colère. "Dérangé dans sa sieste par un groupe de chasseurs humains, le dragon noir Ragnaïth entend leur faire passer l'envie de recommencer..." Ce que les blogs de lecture ont dit du Seigneur noir de Lokarith ✭✭✭✭✭ J'ai passé un très bon moment de lecture (Mon Univers Fantasy) ✭✭✭✭✭ J'ai eu l'impression de lire une préquelle de Tolkien à la désolation de...
 
Résumé
Fantasy et aventure. Conte lyrique et merveilleux. Adultes, jeunes adultes et jeunesse (dès 8 ans). Thématique : la colère. "Dérangé dans sa sieste par un groupe de chasseurs humains, le dragon noir Ragnaïth entend leur faire passer l'envie de recommencer..." Ce que les blogs de lecture ont dit du Seigneur noir de Lokarith ✭✭✭✭✭ J'ai passé un très bon moment de lecture (Mon Univers Fantasy) ✭✭✭✭✭ J'ai eu l'impression de lire une préquelle de Tolkien à la désolation de Smaug, et c'est un compliment ! (Les Chroniques de Cendrillon) ✭✭✭✭✭ Je voulais du dragon, j'ai été servie ! J'adorerais apprendre que ce texte aura une suite (Chris Bellabas) ✭✭✭✭✭ L'auteur réussit à donner à son récit beaucoup d'émotions en peu de pages. Un véritable plaisir ! (Ab acia et acu) ✭✭✭✭✭ Un excellent conte que je vous invite à découvrir (Les Mille et une Pages de L & M) ✭✭✭✭✭ Une envolée magique (L'Orée des Contes)
 
Informations techniques
Date de publication : 04/02/2018
Livre de type : Numérique
Numérique 978-2-490209-03-3 Bookelis

Donnez votre avis

Le Seigneur noir de Lokarith

Donnez votre avis

 
Commentaires (2)
22/05/2020

Contes magique et dynamique

Petit récit d'une vingtaine de pages super rapide à lire et très agréable.

On va suivre un majestueux dragon noir en train de jouer et de découvrir l'espèce humaine.

La manière de décrire et découvrir les traits du dragon est super originale (j'adore). Ce n'est pas une simple énumération de sa couleur et sa grandeur, mais un suivi d'action qui permet de découvrir petit à petit le corps du dragon.


La description de la ville est... rigolote ! On la découvre à travers les yeux de ce monstre gigantesque et notre proportion imaginaire est déstabilisée, cela rend la chose encore plus atypique je trouve. Car il voit tout minuscule alors nous nous imaginons un petit village d'une dizaine de personnes, mais il n'en est rien !

On découvre également la vraie nature et le caractère de cette créature, mais je ne peux vous en dire plus.

Avec 20 pages, il est difficile de vous décrire les passages que j'ai adoré et ceux qui m'ont donné de l'émotion, mais je peux vous dire qu'il y en a.

Je recommande donc cette histoire qui va vous faire voyager le temps de quelques pages bien rédigées.

  • Ce commentaire vous a-t-il été utile ?
  • (0) (0)
05/09/2019

Une préquelle à La Désolation de Smaug?

Ce conte fantastique est le deuxième de la série de 9, publié par Yannick A.R Fradin mois après mois dans l’optique de réaliser ensuite un volume les rassemblant tous.

C’est avec enthousiasme que j’ai entrepris ma lecture de ce deuxième conte. Nous entrons dans l’univers de Ragnaïth, un magnifique dragon noir. Nous le suivons dans son quotidien de dragon jusqu’à qu’il fasse la rencontre des humains.

Pour tout vous dire j’ai eu l’impression de lire une préquelle de Tolkien à la désolation de Smaug! Et c’est un compliment! Le style m’a beaucoup rappelé celui de ce grand auteur, Yannick A.R Fradin a lui aussi une plume aiguisée pour nous faire entrer dans l’imaginaire. Les sentiments et sensations du dragon sont décrits si précisément que l’on a vraiment l’impression d’être dans la tête de cette créature légendaire.

On rencontre avec lui les humains et on les voit de son point de vue qui va évoluer au fil de la nouvelle. La rencontre avec le personnage de Lydia est un plus qui agrémente le récit en permettant de ne plus avoir une réflexion à sens unique. L’échange entre elle et le dragon se fait de manière poétique et renforce le caractère ancestral des dragons. La fin comporte une touche d’humour bien qu’un peu rude pour les humains mais cela correspond tout à fait à l’image que l’on se fait d’un dragon: grand, majestueux, orgueilleux, fourbe et puissant.

Si la fin nous coupe dans notre élan, elle est néanmoins satisfaisante et s’il est vrai qu’on pourrait continuer à lire un roman entier de l’histoire du Seigneur de Lokarith, l’auteur sait comment donner à un récit, même court, tous les éléments pour faire voyager ces lecteurs dans de nouvelles contrées.

  • Ce commentaire vous a-t-il été utile ?
  • (0) (0)

30 autres produits dans la même catégorie :