Ouverture à la danse

Gestion du corps pour la pratique des danses de société, base « le tango argentin »

LE GOFF Yves

Nouveau produit

Genre : Documents
Vous n'avez jamais dansé, (souvent avoué ou sous-entendu), l'apprentissage des « pas » vous éloignent de ce loisir. C'est vrai et logique. Pourquoi ? Hier jusqu'à l'arrivée des écrans, les parents dansaient, le cerveau des enfants intégraient ces déplacements. Lorsque ceux-ci décidaient de pratiquer ce loisir, leur cerveau avait l'image et la réalisation devenait évidente. Aujourd'hui, cette transmission n'existe plus. Le cerveau aura besoin du temps long pour intégrer l'image souhaitée et...
 
Résumé
Vous n'avez jamais dansé, (souvent avoué ou sous-entendu), l'apprentissage des « pas » vous éloignent de ce loisir. C'est vrai et logique. Pourquoi ? Hier jusqu'à l'arrivée des écrans, les parents dansaient, le cerveau des enfants intégraient ces déplacements. Lorsque ceux-ci décidaient de pratiquer ce loisir, leur cerveau avait l'image et la réalisation devenait évidente. Aujourd'hui, cette transmission n'existe plus. Le cerveau aura besoin du temps long pour intégrer l'image souhaitée et trouver l'automatisme de commande des jambes pour la réaliser. Le corps est « transporté » vers un point d'équilibre centré à égale distance des deux appuis. Cet enseignement n'est plus diffusé à CréatYv' Tango depuis 16 ans. Ma réflexion La nature nous a doté d'un corps exceptionnel, contenant une harmonie pour une utilisation hiérarchique naturelle. Dès notre découverte de la position d'équilibre, nous avons tout de suite testé inconsciemment nos possibilités de déplacements. Notre premier essai a été de lancer un déséquilibre, note tête entrainant notre tronc puis le bas de notre corps. La chute a souvent été amortie par la présence de nos parents. Notre deuxième expérience a été d'avancer notre bassin (c'est aussi équivalent à une chute, mais sans risque) et une de nos jambes à réceptionner notre verticalité, nous avons trouvé avec satisfaction la commande de nos déplacements vers l'avant, « la marche ». La nature a missionné nos jambes pour assurer notre équilibre. Je dénomme ce déplacement « La Marche naturelle » Quelques semaines après cette découverte fondamentale, nous allons accompagner une musique soit de nous-même soit à l'invitation de nos parents « tu danses ? et pratiquer notre première activité de loisir (danser). Nous sommes tous des danseurs - Bouger son corps au son des musiques est inscrit dans notre mémoire reptiliennes comme un réflexe - Danser est un loisir mais aussi une activité douce et bienfaisante tout au long de notre vie Dans ce recueil vous allez découvrir que nos déplacements naturels innés permettent de créer 80% des dessins de danses des danses de société - Frontal (marche en avant ou en arrière) - Latéral (déplacement de « côté » vers la droite ou la gauche) Notre méthode déconseille (interdit) toute action d'une jambe en avant pour créer le déséquilibre. Une jambe doit obligatoirement être sollicitée par une action naturelle de déséquilibre (chute) ou d'équilibre (loi de la pesanteur). Pour rassembler une de vos jambes auprès de l'autre pour être en position verticale, l'action logique sera de vous élever (grandir) votre jambe d'appui et d'enlever toute énergie dans votre autre cheville. Par la loi de la pesanteur, votre jambe se place à côté de l'autre. Le professeur de CréatYv' Tango a dénommé cette action « un Vertical ». Cette action complémentaire permet de réaliser l'ensemble des dessins de danses des danses de société. Vous êtes, Femme et Homme, prêt à comprendre l'art de communiquer par l'écoute des corps, qui est la véritable définition de « danser en couple » Dans le « Tango argentin », mais aussi dans le « Rock'N Roll », vos jambes relativement disponibles se permettront des « fioritures » copiées ou créées. La spécificité : danse en couple - Pour la pratiquer il n'est pas nécessaire d'avoir un lieu dédié. Elle se pratique en tout lieu, chez soi, dans la nature, dans une salle.......... - Elle invite à s'habiller, à s'apprêter pour rencontrer d'autres personnes, qui ont conservées ou retrouvées ce plaisir de bouger. - C'est la convivialité dans la rencontre avec les autres - C'est le plaisir de communiquer avec notre partenaire et partager ces instants de musique - Elle est complémentaire à toutes les autres activités
 
Informations techniques
Date de publication : 05/09/2018
Livre de type : Numérique
Numérique 979-10-227-7401-7 Bookelis

Donnez votre avis

Ouverture à la danse

Donnez votre avis

 
Commentaires (0)

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

30 autres produits dans la même catégorie :