Nouveau Coronavirus (Covid-19) : Hasard de la nature ou Arme Biologique?

Les Armes Biologiques De Guerre Offensive

Ramoon Freddy

Nouveau produit

Malgré l'interdiction de la fabrication et de l'utilisation des armes biologiques par le protocole de Genève (1925) et la convention sur les armes biologiques et les toxines (1972), de nombreux Etats dans le monde continuent de mener des recherches sur de telles armes et d'en produire. Parmi les maladies envisagées ou déjà utilisées pour l'armement, on peut citer la variole, la maladie du charbon, la peste, la maladie à virus Ebola, le choléra, la tularémie, la brucellose, la fièvre Q... Les...
 
Résumé
Malgré l'interdiction de la fabrication et de l'utilisation des armes biologiques par le protocole de Genève (1925) et la convention sur les armes biologiques et les toxines (1972), de nombreux Etats dans le monde continuent de mener des recherches sur de telles armes et d'en produire. Parmi les maladies envisagées ou déjà utilisées pour l'armement, on peut citer la variole, la maladie du charbon, la peste, la maladie à virus Ebola, le choléra, la tularémie, la brucellose, la fièvre Q... Les toxines naturelles qui pourraient être utilisées comme armes biologiques sont entre autres la ricine, la toxine botulique et les mycotoxines. Avec la pandémie à coronavirus, les années 2019-2020 peuvent désormais être classées parmi les pages les plus sombres de l'histoire de l'humanité. Le virus mortel se déploie dans l'organisme humain avec une telle agressivité que la question de savoir si le SARS-CoV-2 à l'origine de la pandémie du covid-19 est l'œuvre de la nature ou de l'homme mérite amplement d'être posée. Selon la thèse officielle, le covid-19 aurait débuté sur un marché de Wuhan en chine, où il serait passé de l'animal à l'homme par le biais du pangolin qui lui-même l'aurait reçu de la chauve-souris qui en serait le réservoir naturel. Cependant des voix dissidentes se lèvent pour dire qu'on ne vend pas de pangolin sur le marché de fruits de mer de Wuhan. Allant à l'encontre de la thèse d'une origine naturelle du nouveau virus, le prix Nobel de médecine en 2008, le professeur Luc Montagnier a clairement affirmé que le nouveau coronavirus (covid-19) ne serait pas d'origine animale, mais aurait été créé en laboratoire. L'administration Trump va même plus loin en envisageant de demander des réparations aux Chinois pour avoir laissé s'échapper le nouveau coronavirus d'un laboratoire de Wuhan. Pour Donald Trump, ce virus terrifiant est l'œuvre de chercheurs chinois. En matière de soupçons, les chinois eux aussi ne sont pas en reste, Alors que l'épidémie du nouveau coronavirus était à son plus fort en Chine, une rumeur a même circulé Sur l'internet chinois, accusant les américains d'avoir utilisé une arme biologique américaine contre la population chinoise. Le nouveau Coronavirus est-il réellement une arme de guerre biologique offensive ? Comment s'est-il transmis à l'homme ? Procurez-vous ce livre, prenez conscience de la réalité des armes biologiques et découvrez la vérité sur le Covid-19.

Donnez votre avis

Nouveau Coronavirus (Covid-19) : Hasard de la nature ou Arme Biologique?

Donnez votre avis

 
Commentaires (0)

Aucun avis n'a été publié pour le moment.